Photos

Vidéos

Partenaires Officiels

VVF VILLAGEVET AGRO SUPCROQUETTELANDYAMAHARÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESALPINACGHHELVETICA MOUTAIN SPIRITNUMERISATSCILVETREZOLOGLOCATION UDSFEDFLOC'SPORT EVENTSUZUKI

Partenaires Étapes

WAMINE 6ALLIBERT TREKKINGEDF 7BEGGFACTORYZOLUX 2AFTCAISSE D'EPARGNE RHONE ALPES 6

Autres Partenaires

RADIO CONCEPTIRSNBOEHRINGER INGELHEIMERTIPSCGPME74LEDRAPOWAMINEPROMEGAINLANDSISALCYONENERGIZERALARA RISKGLOBE 3TVERCORS QUESTGENIAKILOUTOUIBIS SPORTCGPME73MIKANMAURIENNE EXPANSION

Partenaires stations

PRALOGNAN LA VANOISEAUSSOISHAUTE MAURIENNE VANOISEBESSANSMORILLONCOMMUNAUTÉ DE COMMUNE DES MONTAGNES DU GIFFRESAVOIE GRAND REVARD 2FLAINEAIX LES BAINSPLAGNESAMOENSVAL CENISSIXT FER A CHEVALLES CARROZLES GETS 2PRAZ DE LYS SOMMANDCHAMBERYMEGÈVEBONNEVAL SUR ARC

Partenaires Médias

FRANCE BLEUWAMIZANIMAUXFRANCE BLEU PAYS DE SAVOIEFRANCE 3

La préparation

Les chiens doivent suivre une préparation longue et exigeante avant de prendre le départ d’une course.

Un marathon, ça se prépare

Il est bien évident qu’on ne participe pas à une course de fond sans se préparer longtemps à l’avance. Et il en va bien sûr de même pour le chien de traîneau. Comme tout vrai sportif, il a besoin de s’entraîner. Et il le fait de manière de plus en plus étudiée, afin d’être au meilleur de sa forme pour la course visée.
Mais comme l’entraînement ne suffit pas, il est également nourri d’une manière très scientifique. Sorte de diététique sportive adaptée au chien et à son effort si particulier. Beaucoup d’efforts et de moyens sont alors nécessaires au musher pour apporter son attelage au plus haut niveau.


Les bases de la performance

Quatre éléments indissociables conditionnent la performance physique d’un chien de traîneau : la sélection génétique, la relation psychologique homme-chien, l’entraînement et la nutrition.
À l’opposé des autres grandes espèces animales domestiques, le chien n’a pas encore été touché par la révélation des méthodes et techniques d’amélioration génétique. Néanmoins, la sélection génétique demeure un pilier fondamental de la performance, et celle-ci demeure encore basée sur l’expérience de chaque musher.
L’entraînement physique est lui aussi indispensable, les chiens étant de véritables athlètes de haut niveau ; celui-ci est devenu spécifique de la discipline pratiquée et fait de plus en plus appel à un suivi médico-sportif vétérinaire régulier.