Photos

Vidéos

Partenaires Officiels

DSFSCILVETYAMAHALOCATION UVVF VILLAGECROQUETTELANDCGHHELVETICA MOUTAIN SPIRITVET AGRO SUPNUMERISATREZOLOGSUZUKILOC'SPORT EVENTRÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESALPINAEDF

Partenaires Étapes

CAISSE D'EPARGNE RHONE ALPES 6WAMINE 6EDF 7BAFTALLIBERT TREKKINGZOLUX 2EGGFACTORY

Autres Partenaires

WAMINEINLANDSISMIKANIBIS SPORTCGPME73IRSNCGPME74BOEHRINGER INGELHEIMGLOBE 3TVERCORS QUESTENERGIZERALARA RISKPROMEGAKILOUTOUALCYONERTIPSRADIO CONCEPTGENIALEDRAPOMAURIENNE EXPANSION

Partenaires stations

AUSSOISSAMOENSLES CARROZVAL CENISAIX LES BAINSFLAINEPLAGNECOMMUNAUTÉ DE COMMUNE DES MONTAGNES DU GIFFREMORILLONBESSANSMEGÈVELES GETS 2SAVOIE GRAND REVARD 2CHAMBERYBONNEVAL SUR ARCPRALOGNAN LA VANOISEHAUTE MAURIENNE VANOISEPRAZ DE LYS SOMMANDSIXT FER A CHEVAL

Partenaires Médias

WAMIZFRANCE BLEUFRANCE 3ANIMAUXFRANCE BLEU PAYS DE SAVOIE

Soins

Des moyens sont à mettre en œuvre pour maintenir les chiens en bonne forme tout au long des exigences de la course.

Massages et récupération

Le chien de traîneau est un athlète, nul ne peut en douter. Et comme tous les athlètes, il peut souffrir de petits problèmes musculaires ou tendineux.
C’est pourquoi les mushers échauffent leurs chiens avant l’effort, puis, de la même manière, les aident à récupérer après la course.

Tous les moyens sont bons pour être en forme

Les massages sont également utilisés. Pour ce faire, les techniques utilisées chez l’homme ont été adaptées au chien par des vétérinaires, puis enseignées aux mushers. Lors d’une course, il n’est pas rare de voir un concurrent ayant son chien allongé sur ses genoux, en train de lui masser les membres et le dos!

La physiothérapie est une discipline médicale qui cherche à rétablir le fonctionnement normal d’un membre par le recours à différents traitements doux : ultrasons, mobilisation passive d’un membre, stimulation neuro-musculaire, hydrothérapie (en piscine dédiée), ou simple exercice de rééducation.

Très fréquemment en effet, le traitement médical ou chirurgical d’une déchirure d’un muscle ou d’un tendon ne suffit pas à remettre les choses bien en ordre. Lorsqu’un suivi adéquat de cette dernière n’est pas effectué, il en résulte toujours une atteinte des capacités physiques du chien et une moindre performance sportive.
Ainsi, les aspects bénéfiques de la physiothérapie pour le patient chien de traîneau sont maintenant reconnus, et cette méthode de soins est devenue indispensable pour ces chiens.

Un des aspects positifs non négligeable des méthodes de physiothérapie est qu’elles incluent le musher dans la bonne marche du traitement, ce dernier devenant alors partiellement responsable de la bonne récupération du chien.

Des vétérinaires au service des chiens

Le sport de traîneau constitue sans nul doute l’exemple et la référence de ce que devrait être la « couverture » vétérinaire d’une compétition sportive canine.

Toujours sur le qui-vive !
Des équipes de vétérinaires spécialisés sont en effet constituées pour chaque manifestation. Elles sont présentes 24 heures sur 24 sur le site en parfaite autonomie, et font partie intégrante du paysage global de ce sport.
Ces vétérinaires passionnés assurent tous les petits soins, mais aussi les urgences plus graves lorsque malheureusement elles se produisent. Ils sont également chargés de veiller au respect des chiens par les concurrents, et assurent les contrôles anti-dopage et la vérification de l’identité des chiens Cela implique que le vétérinaire connaisse parfaitement cette discipline sportive, ce qui en général l’amène à se passionner encore plus pour le sport, et de ce fait à accroître ses compétences.

Véto pour chiens de traîneau : une vocation
Hors compétition, le vétérinaire intégré à l’évolution même des disciplines du traîneau à chiens est un conseiller tant pour l’élevage que pour la préparation des chiens, un élément de progrès par ses éventuelles recherches scientifiques, et l’un des garants du respect permanent de l’animal.

C’est pour cette raison que depuis le milieu des années 1990, ces vétérinaires se sont regroupés. Ils ont constitué une association internationale (ISDVMA ou International Sled Dog Veterinary Medical Association) afin d’échanger leurs connaissances concernant le chien de traîneau. La « médecine sportive canine » est née. Elle est maintenant enseignée dans plusieurs universités vétérinaires américaines, et pour la France à l’École Nationale Vétérinaire d’Alfort.

Pas si facile que ça de devenir un « véto » pour chiens de traîneau. Car outre les connaissances qu’il faut avoir, il faut également accepter de dormir avec les chiens, dans la neige… et de dormir très très peu durant une course!