Photos

Vidéos

Partenaires Officiels

VVF VILLAGELOC'SPORT EVENTCROQUETTELANDREZOLOGSUZUKILOCATION UDSFRÉGION AUVERGNE RHÔNE-ALPESEDFCGHYAMAHANUMERISATHELVETICA MOUTAIN SPIRITSCILVETVET AGRO SUPALPINA

Partenaires Étapes

ALLIBERT TREKKINGCAISSE D'EPARGNE RHONE ALPES 6EDF 7BWAMINE 6ZOLUX 2EGGFACTORYAFT

Autres Partenaires

BOEHRINGER INGELHEIMMAURIENNE EXPANSIONGLOBE 3TVERCORS QUESTMIKANPROMEGACGPME73ERTIPSRADIO CONCEPTIRSNLEDRAPOALARA RISKCGPME74WAMINEGENIAKILOUTOUINLANDSISENERGIZERIBIS SPORTALCYON

Partenaires stations

BESSANSPRAZ DE LYS SOMMANDPRALOGNAN LA VANOISESAVOIE GRAND REVARD 2LES CARROZSIXT FER A CHEVALAIX LES BAINSCHAMBERYFLAINEMORILLONCOMMUNAUTÉ DE COMMUNE DES MONTAGNES DU GIFFRELES GETS 2SAMOENSMEGÈVEHAUTE MAURIENNE VANOISEVAL CENISBONNEVAL SUR ARCPLAGNEAUSSOIS

Partenaires Médias

FRANCE BLEU PAYS DE SAVOIEFRANCE 3WAMIZFRANCE BLEUANIMAUX

La course historique

La première course vit le jour dès la première décennie du XXe siècle.

En 1907, après de nombreuses discussions, les habitants de Nome fondent un club de chiens. Leur but, en regroupant leurs énergies, est de mettre sur pied une vraie course de chiens de traîneau.
Cette course naîtra en 1908 et s’appellera la « All Alaska Sweepstakes ». Elle se courra chaque année sur une distance de 660 kilomètres. Au début, les attelages sont très lents, car ils sont formés de toutes sortes de chiens (on trouve même des saint-bernard…). Puis apparaissent progressivement les attelages de huskies de Sibérie, plus rapides et plus endurants.

Léonhard Seppala, l’un des héros du sauvetage de Nome, remportera trois fois cette course. L’All Alaska Sweepstakes aura lieu chaque année de 1909 à 1917. Il faudra attendre 1983 pour qu’une nouvelle édition soit organisée. Rick Swenson, quintuple vainqueur de l’Iditarod, la remportera à cette occasion. La dernière édition a eu lieu en 2008 et a vu la victoire de Mich Seavey, vainqueur lui aussi de l’Iditarod.


Cette course se caractérise par le fait qu’il soit interdit de « dropper » un chien. Dans la plupart des courses de longue-distance, un musher peut décider de retirer un chien de son attelage s’il est blessé ou trop fatigué. Il le laisse alors au bon soin de son handler. Pendant la All Alaska Sweepstakes, cela est interdit. Dès lors, le musher doit apporter un soin tout particulier à chacun de ses chiens et entretenir leur envie d’aller jusqu’au passage de la ligne d’arrivée.

Pour découvrir les autres courses mythiques, reportez vous aux chapitres « Le sport ».